Lampe Perriand black 2
Lampe Perriand black 1
Lampe Perriand black 3
Lampe Perriand black 4

Lampe Perriand black by ArtJL

165,00

Cette lampe est une pièce unique. Elle a été créée à partir d’une lampe à bronzer de marque Philips, dessinée par la designer Charlotte Perriand dans les années 60.

À travers cet objet design et vintage, la marque ArtJL vous propose d’opter pour un éclairage durable et responsable.

Livraison offerte en France métropolitaine.

Disponibilité : 1 en stock

Pour donner une seconde vie à cette lampe à bronzer, pour la transformer en luminaire, elle a été nettoyée, poncée, peinte et repeinte.

Un système lumineux spécifique a été installé en fonction de l’ambiance désirée.

Vous aimerez le fait que ce luminaire pivote. De quoi l’orienter selon vos envies, pour éclairer vos tableaux, sculptures et autres objets.

Cette lampe design est vendue avec une ampoule LED 9W. Douille E14.

Une finition couleur noire a été choisie pour renforcer le style très contemporain de cet objet.

Création originale ArtJL. Modèle unique, signé et numéroté ArtJL168.

Lampe Perriand black 3

Informations complémentaires

Prix

165 €

Couleur

Noir

Matériaux

Aluminium

Dimensions

H.16 x L.14 x P.21 cm

Date du produit upcyclé

Années 60'

Eclairage

LED

Référence

ArtJL168

Philips est une des grandes marques européennes qui a participé à l’expansion de l’électroménager au siècle dernier. Elle a vu le jour en 1891, aux Pays-Bas. Elle doit son nom à ses fondateurs, les frères Philips. Initialement, elle était une manufacture de lampes à filament de carbone.

En 1914, l’entreprise profite de la révolution industrielle pour ouvrir son propre laboratoire de recherche. En sortiront de nombreuses innovations. Parmi lesquelles figure cette lampe à bronze.

En la transformant en luminaire, la marque ArtJL poursuit l'histoire de cet objet.

AVANT APRÈS TRANSFORMATION
Perriand avant Lampe perriand design vintage 8

 

« Lorsque Jérôme me montra ses premiers upcyling de radiateurs Thermor des années 60/70, des souvenirs d’enfance refirent surface immédiatement. Car, c’est en effet un radiateur Thermor qui nous réchauffait l’hiver après le bain, dans la salle d’eau de ma grand-mère où j’habitais un temps. Aussi, l’idée de redonner vie à cet objet qui aurait probablement fini à la déchetterie me séduit immédiatement. J’ai pu retrouver le radiateur qui dormait dans un grenier et le confier à Jérôme qui l’a transformé en une superbe lampe ArtJL. Cette dernière trône désormais en bonne place dans mon salon. » (François-René A., Le Mans)

« Plus que de l’Upcycling, une charte graphique unique, pour un rendu exceptionnel. » (Erik C., Alès)