lampe design vintage calor ovni artjl 1
lampe design vintage calor ovni artjl 4
lampe design vintage calor ovni artjl 2
lampe design vintage calor ovni artjl 3

Lampe Calor Ovni

215,00

Cette lampe est une pièce unique. Elle a été créée à partir un ancien radiateur Calor des années 60/70.

À travers cet objet design et vintage, la marque ArtJL vous propose d’opter pour un éclairage durable et responsable.

Livraison offerte en France métropolitaine.

Disponibilité : Rupture de stock

Pour donner une seconde vie à ce radiateur, pour le transformer en lampe, il a été nettoyé, poncé, peint et repeint.

Un système lumineux spécifique a été installé en fonction de l’ambiance désirée et des contraintes techniques.

Cette lampe est équipée d’un éclairage LED froid économique. Un look incroyablement space age.

La finition en bleu odyssée mat a été choisie pour renforcer le style pop et vintage de cette création.

Création originale par ArtJL. Modèle unique, signé et numéroté ArtJL296.

lampe design vintage calor ovni artjl 1

Informations complémentaires

Prix

215 €

Couleur

Bleu

Matériaux

Aluminium

Dimensions

H.27 x L.41 x P.15 cm

Date du produit upcyclé

Années 60', Années 70'

Eclairage

LED

Référence

ArtJL296

L’histoire de la marque Calor se confond avec celle des innovations qui ont marqué l’économie domestique pendant le dernier siècle. Cette marque a vu le jour en 1917. Pendant des décennies, elle créa de nombreux modèles de radiateurs. Celui-ci date des années 60.

En le transformant en lampe, la marque ArtJL poursuit l'histoire de cet objet.

AVANT APRÈS TRANSFORMATION
radiateur calor ovni avant lampe design vintage calor ovni artjl 2

 

« Ces lampes m’ont projeté dans mon enfance avec les radiateurs qu’il y avait chez mes grands-parents. Leur éclairage d’ambiance s’adapte parfaitement à mon salon de style industriel. » (Stéphane H., Montpellier)

« Jérôme a sublimé l’ancien chauffage Calor de ma grand-mère. Il est devenu à la fois un objet vintage et de décoration qui me fait toujours penser à elle ! » (Stéphanie R., Montpellier)